Quelles pratiques de médecine douce pour le bien-être de l’enfant ?

Aujourd’hui, les parents veulent de plus en plus du naturel dans le traitement des maladies de leurs enfants. Ainsi, leur intérêt pour la médecine douce ne cesse de grandir. Comme de nombreux autres parents, souhaitez-vous adopter l'une de ces techniques de la médecine douce pour vos enfants ? Découvrez ici quelle médecine douce adopter pour booster le bien-être de votre enfant.

L’Ostéopathie

Il s’agit essentiellement d’une médecine qui rétablit l’équilibre du corps grâce à diverses pratiques manuelles. Ainsi, avec le seul usage de ses mains, l’ostéopathe va chercher à identifier les zones à problème du corps et à rétablir l'équilibre. Cette discipline est indiquée dans le traitement ou la correction des déformations observées parfois à la naissance. Aussi, l’ostéopathe pourra soulager les enfants des maux de ventre et de tête ou après une chute à vélo ou dans un escalier. Il suffit de deux ou trois séances afin que le corps se rétablisse entièrement et que tout redevienne normal.

Sachez que les mouvements de l’ostéopathe sont doux et ne causent souvent pas de douleur aux enfants. Pendant, les premiers mois de votre enfant, c’est la médecine douce la plus conseillée afin qu’il puisse bénéficier d’une existence normale comme ses camarades. Plus tôt vous réglez son problème de déformation ou de dysfonctionnement articulaire et mieux ce sera pour lui.

L’hypnose

Selon toute vraisemblance, l’hypnose se présente comme une solution toute simple et douce qui permettrait de soigner bon nombre de maladies chez les enfants. Nous connaissons le scepticisme légendaire des parents quant à l’utilisation de cette méthode, mais elle a fait ses preuves auprès des plus jeunes. Sur les enfants, l’hypnose se pratique très facilement, car ils sont encore fortement connectés à leur imaginaire. Son but est d’atteindre le cortex du conscient de l’enfant afin de le conduire à trouver des solutions contre ses cauchemars par exemple. Elle se pratique sur les enfants âgés d’au moins 3 ans. L’hypnose vous aidera également à traiter les phobies et les peurs des enfants ou des troubles psychosomatiques comme le mal de ventre les lundis matin par exemple.

L’acupuncture

L’acupuncture représente l’une des cinq branches de la médecine traditionnelle connue chez les Chinois. Son existence remonte à des milliers d’années auparavant et elle consiste à utiliser l’énergie du corps humain afin de le régénérer. Toute la matière énergétique et holistique contenue dans chaque être humain est concentrée afin de booster celle intérieure par l’intermédiaire des méridiens. Pour ce faire, des aiguilles sont introduites dans la surface de la peau et stimulent les différents points d’acupuncture situés sur les méridiens. Cela va globalement permettre de faire circuler l’énergie et de la réguler dans le corps. Les fonctions physiologiques, psychiques et organiques de la personne traitée en sont aussi touchées.

Outre les aiguilles qui peuvent traumatiser les enfants, les pratiquants ont également recours à des rouleaux de massage, des ventouses et de sparabille. Pour ce qui concerne l’usage de cette pratique sur les enfants, en Chine cela se fait dès les premiers mois, mais en France la tendance est encore plus tardive. Les séances ne durent généralement qu’un quart d’heure sur les enfants et les parents doivent absolument donner leur accord pour que la séance puisse se dérouler normalement. Il règle notamment les problèmes d’allergie, d’asthme, de sinusite et bien d’autres.

La sophrologie

Cette médecine douce est l’une des méthodes qui a comme objectif principal de redonner confiance au sujet. Il aura pour effet d’améliorer le degré de conscience et de responsabilité de quelqu’un afin qu’il contrôle ses actes et ce qu’il pense en vue de parvenir à un mieux-être. Plusieurs techniques sont utilisées dans ce sens. La technique de la respiration permet par exemple de dynamiser la mémoire et de la rendre plus prolifique, mais également d’améliorer la concentration. Il y a aussi les techniques de la relaxation dynamique et de la relaxation statique. Tout enfant âgé de 5 ans peut bénéficier des bienfaits de cette pratique avec l’aide d’un thérapeute. Par le son de sa voix, le praticien va le guider afin qu’il développe sa créativité, ses perceptions sensorielles et bien d’autres facultés. La sophrologie va aider à traiter les problèmes d’énurésie, les difficultés à l’école, la timidité et plusieurs autres maladies.

En définitive, si vous souhaitez que votre enfant bénéficie des bienfaits de la médecine douce, voilà celles qui participeront le plus à son bien-être.

Click here to add a comment

Leave a comment: